Le fil conducteur

by Rédaction

La notion de fil est une valeur fondamentale de notre monde occidental. Ce fil d’Ariane,  mythe de la Grèce antique, qui illustre parfaitement le déroulement d’une destinée, se dévide comme le lien entre vie et mort, mais aussi comme un guide pour appréhender le réel. C’est donc cette notion qui a servi de logique pour l’ordonnancement de cette exposition  du CAM. En prenant comme base de recherche les fonds de la Fondation Calouste Gulbenkian, des peintures et dessins consacrés à ce thème du fil et à ses métamorphoses ont été sélectionnés, dans le bon fil ce qui prouve qu’il n’ y a qu’un fil, du fil au trait.

Le fil rouge de l’exposition ou  un fil conducteur révèle des correspondances inattendues entre des oeuvres d’artistes inattendus:

Nous pouvons suivre au sein de cette exposition l’oeuvre d’Helena Almeida qui s’appuie sur un fil, objet réel et minimaliste, l’interprétation de  textes bibliques par Ana Hatherly, le remarquable travail d’abstraction de Zao Wou-Ki, une écriture artistique du portuguais Pedro Calapez. Rui Moreira,lui,  travaille avec un trait plus nerveux , sous oublier un travail de Pop Art de Derek Boshier pour aboutir au fil de la ligne d’horizon dans les paysages d’Alexandre Conefrey. Cest donc une exposition qui tend un lien entre l’objet le plus simple et le plus concret et ses valeurs de médian pour l’expression de concepts plus philosophiques qui sous-tendent de nombreuses formes d’expression.


Interview de Léonor Nazaré:

[audio:http://www.forks.fr/wp-content/uploads/2010/04/Interview-curator-Fils-Lisbonne-III192.mp3|titles=Interview curator Fils Lisbonne III192]

IMG_1686Exposition du mercredi 28 avril au vendredi 21 mai 2010

du lundi au vendredi de 9h00 à 17h30

Centre Culturel Calouste Gulbenkian

51, avenue d’Iéna 75116 Paris

tél 01.53.23.93.93 fax 01.53.23.93.99

Métro : Etoile, Kléber, Georges V, Iéna    Bus : 30, 31, 92

Dessins de la collection du CAM

Le CCC Gulbenkian présente le travail de 16 artistes de la collection du Centre d’art moderne (CAM) de la Fondation Calouste Gulbenkian à Lisbonne. L’exposition réunit 42 oeuvres explorant une même discipline : le dessin.

IMG_1679L’élement fondateur de tout dessin est la ligne : elle décèle la forme, la direction et l’idée. Dans les textes comme dans les images, nous cherchons toujours l’intelligibilité que peut nous offrir un fil conducteur. C’est précisément ce fil conducteur que l’exposition explore, partant de sa singularité timide et quasiment indivisible jusuq’à son accumulation la plus dense, traversant les mots et les paysages, la géométrie et les gestes.

Artistes: Alexandre Conefrey; Ana Hatherly; António Palolo; Artur Rosa; António Sena; Derek Boshier; Helena Almeida;

João Vieira; Joaquim Bravo; Jorge Martins; José Loureiro; Pedro Calapez; Rui Moreira; Ruy Leitão; Teresa

Henriques; Zao Wou-Ki.

Commissaire : LEONOR NAZARÉ

En collaboration avec le CAM-Centre d’Art Moderne/

Fondation Calouste Gulbenkian

Print Friendly, PDF & Email
Leave a comment