Feature, News, Politique 16/03/2017

« Lightning War » pour Benoît Hamon

by Rédaction

Ambiance des grands jours dans la grande salle du Couvent des Collerets pour la conférence de presse de Benoît Hamon ce jeudi. L’agenda du candidat issu des primaires de la Gauche est bousculé par les réticences de l’aile du PS attachée au bilan du quinquennat, et par des intentions de vote qui ne décollent pas dans les sondages.

Depuis une semaine, la reprise en main du calendrier et des initiatives s’intensifie. Jeudi dernier: point presse avec le Premier Ministre Bernard Cazeneuve . Le lendemain: conférence de presse sur les propositions européennes, et le projet pour un « Traité de démocratisation de la gouvernance de la zone Euro ». Aujourd’hui troisième partie de la contre-attaque:  c’est le projet total qui est présenté, alors que l’ équipe de Benoît Hamon avait initialement prévu  une présentation du projet par thème.

La salle se remplit très rapidement. Jean-Christophe Cambadélis arrive visiblement satisfait , suivi de Marie-Noëlle Lienemann et  Aurélie Filippetti. Benoît Hamon, comme parfois, est en retard d’une dizaine de minutes, mais il attaque immédiatement.  Il précise ses priorités sur l’écologie, puis sur le numérique, ses conséquences et le grand basculement  qu’il décrit comme le nouveau pouvoir de la démocratie.

Pour Benoît Hamon, le temps de la « lightning war », est là.  A lui  de re-mobiliser ses troupes, de convaincre l’aile rétive du PS, de persuader les électeurs qu’il est le seul à apporter une solution crédible par l’ensemble des mesures qu’il soutient dans son programme, et surtout de convaincre qu’il sera présent au second tour.  Afin de continuer cette offensive, un grand meeting ce  dimanche à Bercy, et puis lundi le premier débat télévisé. Objectif, certes inavoué, mais vraisemblable:  gagner de 5% à 10% d’intentions de vote,  afin de devenir une alternative certaine à Emmanuel Macron, et  créer une dynamique pour donner corps à une unité de la gauche, nécessaire pour gagner les élections présidentielles.

Jean Cousin

Print Friendly, PDF & Email
Leave a comment