Home » Art & Culture »Books » Currently Reading:

Shakespeare, au-delà du maniérisme et du baroque

août 13, 2015 Art & Culture, Books No Comments

Il en est de Shakespeare comme de tous les géants de la littérature: si souvent mis en scène, tant adaptés que leurs textes leur échappent et que le message semble vivre de lui-même. Depuis cinq siècles maintenant, et après avoir éclipsé les dramaturges de son temps, Shakespeare n’échappe pas à ce destin. Sa gloire s’y nourrit aux dépens de l’écrivain et de l’oeuvre. Les personnages haussés au statut de figures emblématiques, des éditions surabondantes semblent en prouver la modernité mais font oublier que seul le texte est matière pour appréhender ce   dramaturge anglais de la fin de la Renaissance,  maniériste,  baroque mais surtout moderne par l’analyse de son temps.

La vie même de William Shakespeare semble une mise en scène baroque par une succession de jeux d’illusions. Né en 1564 à Stratford-on-Avon dans le comté de Warwick, sa famille est catholique. Son père, John Shakespere, un paysan devenu peaussier puis échevin et maire incarne l’évolution sociale générée par l’enrichissement du pays. Sa mère, Mary Arden, elle, est issue de la bourgeoisie. L’enfance  et les années de formation du dramaturge restent mystérieuses. On sait qu’il se maria en 1582 à dix-huit ans avec Anne Hathaway de huit ans son ainée. Nouvelle disparition de dix ans.

Shakespeare  réapparaît en 1592, raillé pour sa malice par le dramaturge Robert Greene. Il a vingt-huit ans, il est dramaturge et acteur reconnu du monde du théâtre élisabéthain. Et cette oeuvre, qui apparaît à la fin de ce siècle de la Renaissance, est aussi fille du règne d’Elisabeth I (1558-1603), dont elle semble porter plus encore l’empreinte,  cette souveraine réputée autant pour sa lucidité que pour ses manoeuvres. Sous ce règne d’intrigues et de volonté, les héros de Shakespeare reproduisent tantôt les luttes des factions aristocratiques,  tantôt la chute de grandes dynasties.  Tragédies et comédies donnent tour à tour à percevoir la façon de supporter ou d’échapper à cette monarchie: distance ou étourdissement.

Toutefois les comédies en témoignent plus encore au rythme effréné des rebondissements et des historiettes plaisantes qui encadrent le thème central de chacune. Des personnages nombreux – de treize à vingt-deux sans compter les figurants – soutiennent une intrigue qui en cache une ou plusieurs autres. Les personnages eux-aussi démultiplient leurs apparences au gré de métamorphoses sociales ou physiques. Dans Les Deux gentilshommes de Vérone Valentin devient le chef d’une bande de hors-la loi, eux-mêmes anciens gentilshommes bannis. Julia se déguise en page afin de rechercher le volage Proteus. Les mondes se mêlent. Dans Le Dressage de la rebelle, Sly, étameur ivrogne, devient lord selon le bon vouloir d’un lord lui-même. Les réels s’imbriquent les uns dans les autres, chaque personnage est susceptible de transformation, les costumes cachent d’autres êtres, d’autres angoisses.

A ce thème baroque du déguisement s’ajoute le merveilleux qui s’immisce dans le réel de la représentation elle-même distante du réel. C’est le jeu de miroirs captivant par les reflets infinis Du Songe d’une nuit d’été . De là le rôle des décors, forêts ombreuses, nuits emplies de sortilèges et de métamorphoses burlesques où Thésée côtoie Obéron,  où Titania, la reine des fées, tombe amoureuse d’un âne. C’est le XVI ème mais l’amour est déjà mis en scène dans le jeu du hasard. Les couples se forment, se déchirent, se reconstruisent.  Serments, amitié, fidélité sont éprouvés par ces chassés-croisés et le jeu des masques et travestissements assumés ou subis. Du déguisement naît le quiproquo, lui-même source de nouveaux défis.

Mais là ne s’arrête pas l’aspect  paradoxalement très élisabéthain des six premières comédies de Shakespeare, il est aussi le miroir de la cour: une cour gaie, fastueuse sans formalisme excessif,  préoccupée de culture comme la souveraine elle-même. Et la liberté du genre comique autorise la fantaisie, l’excès,  » le grotesque autant que le sublime », dans une effervescence et un enthousiasme qui rappelle autant la truculence des géants rabelaisiens que la belle humeur de l’abbaye de Thélème.

Toutefois les références à l’antique sont passées au crible d’une société plus septentrionale. Le théâtre de Shakespeare fonctionne aussi comme un miroir de l’essor de Londres. Londres est alors la capitale qui incarne l’enrichissement, le luxe, un appétit de jouissance et de divertissement. Elle est la ville par excellence d’un théâtre qui véhicule les idées et les aspirations du siècle, le lieu où s’opposent petites gens et nobles comme dans Le Marchand de Venise. C’est cette effervescence qu’apportent les comédies de Shakespeare qui mèlent intrige(s) sentimentale(s) et mise en sène de la ville. Considérée alors comme « quatrième Etat », Londres développe, en même temps que les prémisses d’un messianisme anglais, une fonction culturelle.

Et le dramaturge et acteur du Globe Theater ,  protégé de Lord Chamberlain, censeur officiel des représentations théâtrales, donne des représentations où l’harmonie triomphe finalement du désordre et de l’injustice. Les comédies de cette époque vont dans ce sens. Catharina de mégère devient sage, l’inconstant Protéus retrouve Julia, et Silvia Valentin. Démétrius renonce à Hermia pour Héléna, et la première retrouve Lysandre. Mais, avant de parvenir à cet équilibre et retrouver  aussi l’équilibre du jour, ce sont rebondissements, joutes farcesques et verbales qui évoquent d’autres modus vivendi, d’autres possibilités d’action, un monde de désordres imités de Plaute ou de la Commedia dell’arte, voire d’ Ovide, mais retravaillés.

Jean Jacquart et Bartolomé Bennassar ont émis la thèse selon laquelle « en Angleterre la Renaissance fut essentiellement littéraire », et que l’oeuvre de Shakespeare  en est l’expression majeure, si ce n’est la seule. Les premières comédies, tome V des oeuvres complètes rééditées dans la collection de La Pléiade, révèlent des factures bouillonnantes, des machineries scéniques au service d’un jeu verbal serré. Mais ce travail du dramaturge sur le mot, ses sens et son, sa musique, se double d’une distante ironique par laquelle il se démarque déjà des clichés pétrarquisants et des lieux communs culturels de son siècle. Le burlesque construit sur l’accumulation de figures de styles, de glissements de sens, d’allitérations pléthoriques se moque en réalité des excès rhétoriques et déclamatoires, et laisse entrevoir chez Shakespeare non seulement l’analyse d’un auteur sur la « machinerie verbale », mais aussi une conscience tragique de la destinée humaine. L’édition bilingue accompagnée d’un ample apparat critique et scrupuleusement élaborée sous la direction Jean-Michel Desprats et Gisèle Venet permet de saisir la richesse de ces textes et d’en décrypter à l’envi les codes.

Ces six premières comédies de Shakespeare conçues de 1590 à 1597 dépassent en quelque sorte le maniérisme puisqu’elles ne recherchent pas un effet au détriment du naturel. Par delà les ressorts dramatiques de la surprise,  elles révèlent grâce à une extrême recherche un naturel caché, dérobé par les conventions ou les règles de la société élisabéthaine. Dominique Grimardia.

Forks magazine © Forks 2013

William Shakespeare, Comédies.I – Oeuvres complètes, t.VI, Collection La Pléiade, Editions Gallimard.

Print Friendly, PDF & Email

Comment on this Article:

RSS Forks Radical trend

  • Des vacances autrement: Gdansk
    A l’est de l’Allemagne, avec une façade maritime sur la Mer Baltique, la Pologne se situe au confluent de l’Europe du Nord et l’Europe Orientale. Mais avant de devenir le 1er mai 2004 un pays membre de l’Union européenne, la Pologne, en raison de sa situation géo-politique, connut une histoire ...
  • Patek Philippe la constance dans l’innovation
    Patek Philippe est une marque horlogère Suisse dont la renommée s’est bâtie sur la conception des montres les plus plates et complexes du marché. C »est d’ailleurs ce qui a constitué la principale caractéristique de son savoir-faire. Une constante dans les ventes aux enchères Cette marque se signale par la régularité ...
  • Le cinéma « Polonais à Paris »
    Afin de conforter le rayonnement de la culture polonaise, la 10e édition du Festival du film polonais, KINOPOLSKA, a présenté plusieurs films illustrant la nouvelle vague des cinéastes de ce pays. A côté des grands noms qui ont construit la renommée du cinéma polonais, Krzysztof Kieślowski, Agnieszka Holland, Andrzej Wajda, ...
  • 15 ème semaine du nouveau cinéma russe
    Voici l’opportunité de voir un cinéma russe peu diffusé en France. Afin d’ illustrer l’originalité de cette création cinématographique, le Ministère de la Culture de la Fédération de Russie a  effectué une sélection qui révèle  les orientations des metteurs en scène tant par leur choix de sujets, que par le ...
  • ArteBellum dans le trend des ventes aux enchères sur Internet
    Les ventes aux enchères offrent parfois l’opportunité de rencontrer des objets dont le destin n’a pas encore rencontré la reconnaissance du public. Un yacht de 20 mètres, aux finitions incroyables se trouve être en vente sur le site ArteBellum. L’histoire de ce bateau est en effet singulière. Conçu avec l’ ...
  • Grâce soit donnée au Festival de Cannes
    Grâce au Festival de Cannes, les films et le septième art se projettent dans tous les médias comme étant l’ événement incontournable qui façonne l’année cinématographique. Mais il reste paradoxalement que cet événement est celui d’un seul titre, celui de son grand prix, film que parfois tout portera de toute ...
  • Le professeur Patrice Debré nous éclaire sur les infinis du microbiote
    Au salon des Allergies Alimentaires et des produits « Sans » qui se tenait Porte de Versailles,  Patrice Debré,  professeur  d’immunologie à l’Université Pierre et Marie Curie a tenu une conférence sur le thème de l’homme microbiotique. Son  exposé a dressé un état de l’art de la recherche en ce domaine. Guidant ...
  • Hello, my game is…
    L’humour est au rendez-vous quand Invader investit le Musée en Herbe. Voilà plus de 6 ans que cet artiste n’avait pas exposé à Paris, entre quatre murs. Un peu logique pour un street-artiste, ces créateurs qui ont choisi d’envahir toutes les surfaces de l’espace urbain. Et pourtant un retour car ...
  • Noma, un film sur une cruelle démesure
    « Noma au Japon », film-documentaire réalisé par Maurice Dekkers, a pour sujet unique le voyage du chef René Redzepi dans l’archipel en 2015. Celui-ci a en effet crépu re-créé un restaurant éphémère au Mandarina Oriental Hôtel. C’est un documentaire à regarder non pas comme un documentaire très bien fait, mais surtout ...
  • Leonardo Paixao, une cuisine « étoilée » de Minas Gerais
    La province de Minas Gerais suscita déjà au début du dix-neuvième siècle l’enthousiasme du naturaliste français Auguste de Saint Hilaire, et déjà à cette époque cette province du Brésil était réputée pour sa gastronomie. Deux siècles plus tard le MinerasGerais confirme cette réputation. La diversité des paysages, la richesse des ...

Comments

  • axt@magic.fr: Merci pour ce bel article, j'en profite pour inviter les let...

RSS Forksbeauty

  • Visage lumineux pour jours de fêtes: une autre conception du spa
    Dans notre environnement urbain le spa a cessé d’être un lieu consacré aux bienfaits d’une eau pour désigner un lieu de bien-être, de remise en forme. Et s’il est un élément de notre corps qui est au premier plan du stress, exposé aux agressions de la pollution tout en reflétant ...
  • De nouvelles essences malicieuses
    Quand un savoir-faire millénaire ouvre la porte à la malice, quand l’humour s’ allie à la science alchimique des maîtres, quoi d’étonnant à ce que d’ingénieuses et parfois ingénues effluves envahissent notre petit cosmos ? Oui, le parfum est à la mode. Dans l’univers de la beauté il semble à l’abri de tous les bouleversements […]
  • Sothys, un spa spécialisé
    S'il est un élément de notre corps qui est au premier plan du stress, exposé aux agressions de la pollution tout en reflétant nos préoccupations, c'est bien le visage.
  • La DIVA, parfum Emanuel Ungaro résolument moderne.
    C’est une nouvelle ère pour cette fragrance, dont l’égérie est le top-modèle Charlotte Free.
  • Quand la cosmétique rime avec pragmatisme, intelligence et clarté
    Dans la recherche d'une solution cosmétique plus proche de la nature, de nombreuses solutions sont proposées. Les plus extrêmes vont jusqu'à la confection at Home de produits de beauté. Sans aller jusqu'à une démarche aussi radicale, il existe quelques solutions pour parfaire les soins de notre corps. Recourir aux suites essentielles figure parmi ces choix […]

RSS Forks Books

  • Le Syjunta: une méthode créative de décontraction
    Non, le Syjunta  ne désigne ni une nouvelle école de yoga, ni un sport de combat, ni un exercice de méditation. Le Syjunta  désigne, en Suède, la réunion de personnes créatives. Traditionnellement c’était une communauté de femmes qui se réunissaient avec leurs ouvrages en cours: tricot, crochet, broderie ou plus pratiquement raccommodage. Mais aujourd’hui le […]
  • Echantillon: un livre sur la Mode
    Le monde de la mode est en perpétuel changement, aussi un regard d’ensemble sur celle-ci est chose rare. Or c’est le cas de cet ouvrage qui, au diapason de sa somptueuse couverture, et par l’originalité de la découpe de ses pages, a réuni là des spécialistes particulièrement pointus du monde de la mode, qui ont […]
  •  Surprenant salon du livre 2018
    L’ édition du salon Livre Paris 2018 aura été riche en évènements.  Dès avant son ouverture au public, cette édition 2018 a focalisé les regards des amateurs de lecture. C’est ainsi qu’il nous a été permis de découvrir le statut des auteurs de livres pour la jeunesse: une rémunération inférieure et des obligations de présence […]
  • NOIR : L’ emblème du vingtième siècle
    Mais quel est donc le point commun entre un Solex 3800 et une table basse de Martin Szekely, entre une potence de Jean Prouvé créée pour Air France Congo en 1950 et le siège Homme de Ruth Franken (1971), entre un ensemble de luminaires Totem en fibre de carbone signé Edouard Poulain (2004) et le […]
  • Code de création: John Maeda
    Code de création permet de découvrir en marge du travail d’artiste de John Maeda son activité d’enseignant au sein du célèbre MIT Media Lab. Ce livre nous présente les travaux les plus passionnants et les plus innovateurs de ses étudiants du Aesthetics and Computation Group (ACG), qu’il dirigea pendant huit années, et dont la plupart […]
  • Quand les jardins deviennent un mythe du temps présent
    Quand les jardins deviennent un mythe du temps présent, la maison d’édition Phaidon fait paraître Jardins de Jardiniers, un ouvrage consacré aux jardins du monde entier. 250 jardins travaillés par les plus grands paysagistes, designers et horticulteurs donnent un panorama très complet de l’art du jardinage dans sa plus haute expression. Pour décrypter ce travail, […]
  • Il en est de Shakespeare comme de tous les géants de la littérature
    Il en est de Shakespeare comme de tous les géants de la littérature: si souvent mis en scène, tant adaptés que leurs textes leur échappent et que le message semble vivre de lui-même. Depuis cinq siècles maintenant, et après avoir éclipsé les dramaturges de son temps, Shakespeare n’échappe pas à ce destin. Sa gloire s’y […]
  • Conversations d’Anne-Sophie Pic
    L’ ouvrage d’ Anne-Sophie Pic, Eléments de Conversations culinaires, apporte une note d’élégance et d’ouverture passionnante sur l’acte culinaire. Le titre donne le ton du livre. C’est un échange de propos sur tout ce que fournit la circonstance, en l’occurrence le travail d’Anne-Sophie Pic, passé, présent et ses recherches culinaires.  Ce livre est l’occasion d’un […]
  • Les Quais de Chicago , Stuart Dybek
    Né à Chicago en 1942 dans une famille polonaise, Stuart Dybek livre dans ce recueil, Les Quais de Chicago, 14 nouvelles sur le Chicago populaire des quartiers polonais ou mexicain. Sous sa plume surgit toute la poésie, toute la vie de ces quartiers pauvres du Chicago d’alors où haut et l’auteur, avec ses amis, découvre […]
  • Une passionnante anthologie de la parfumerie : Le Parfum, Annick Le Guérer
    Cet ouvrage retrace l’histoire de la parfumerie. Annick Le Guérer, dans cette anthologie de l’alchimie olfactive, s’attache à analyser son évolution à travers les âges. En spécialiste de l’odorat,  des odeurs et du parfum, elle présente un ouvrage à la fois historique et philosophique. Illustré par de nombreuses légendes, des sources historiographiques très précises et […]

RSS Forks Cars

  • Armand Collector
    Gerald Armand est à la fois un gentleman driver, un collectionneur, qui a fait profession //www.youtube.com/watch?v=YqRHDfTgI70 de sa passion, puisqu’il traverse l’Europe avec ses motos de collection des années 70, pour aller sur les circuits les plus réputés. En effet des manifestations sont dédiés chaque année aux nostalgiques des courses des années 70, époque des […]
  • Volvo Green
    Volvo Car Group (Volvo Cars) va dévoiler au Salon international de l’automobile de Pékin 2014 le concept-car Volvo S60L PPHEV (Petrol Plug-in Hybrid Electric Vehicle – Véhicule Electrique Hybride Essence Rechargeable). L’ingénieuse Plug-in Hybrid essence, une voiture électrique, hybride et hautes performances « tout-en-un », conjugue en un remarquable cocktail un agrément de conduite dynamique […]
  • Perspective et réalité: Hyundai Cap 2018
         Bilan 2017 : des résultats au-delà de nos objectifs Une année 2017 en progression à 26 000 immatriculations 3 piliers majeurs : des nouveautés produits, un focus particulier sur les ventes aux entreprises et une année riche en événements La Garenne-Colombes, le 20 janvier 2017 Après une année 2017 contrastée, Hyundai Motor France […]

RSS News Forks.Tv

  • Culture au Château Pommard
    Grand vin en Bourgogne , Château Pommard, acquired in 2003 by Maurice Giraud, founder of the company Savoyard of high-end leisure residences MGM Builder. The largest private vineyard of with 20 hectares of a single tenant, was sold to an American entrepreneur Michael Baum. Iconic Silicon Valley boss, Michael Baum, 50 years old, made a […]
  • John Lawrence Sullivan Interview
    En choisissant John Lawrence Sullivan , une figure légendaire du ring de la fin du XIX siècle , Arashi Yanagawa, ancien boxeur professionnel est entré avec dynamisme en 2003 sur la scène d'une nouvelle mod masculine japonaise.
  • Mikelangelo Interview
    Michel Angelo se lance a nouveau dans une grande aventure, une grande tournée avec le cirque Bouglione. Son spectacle Baby Blues débutera à Angoulême le 6 et 7 mars. Dans son interview, il nous explique ses motivations et sa volonté d'aller de retourner sur le devant de la scène.
  • Honorè d’O Interview
    Honoré d’O accorde un interview exclusif dans son atelier à Gand, ou il nous présente ses dernières oeuvres. En effet Honoré D’O explore depuis 1990 un langage plastique pluridimensionnel. Ses œuvres combinent lieux d’échanges, interactivités et expériences individuelles. Avec des objets au départ insignifiants, glanés par-ci par-là, Honoré d’O se lance dans des compositions prenant […]
  • Paco Rabanne Interview
      Interview de Paco Rabanne, sur sa trajectoire de l’architecture à la mode, et aux parfums. Une carrière dans la mode, des débuts dans l’architecture. En effet, en 1966, le créateur espagnol présente sa première collection à Paris, composée de 12 « robes importables en matériaux contemporains ». Les créations révolutionnaires, sont faites de matériaux […]
  • Kagurazaka Megumi
    Megumi Kagurazaka est une actrice japonaise ayant débuté comme mannequin. Elle se passionnait déjà pour le cinéma quand elle était étudiante. Sa timidité l'empêchant de se lancer dans ce domaine, elle se concentra sur la profession de coiffeuse et de maquilleuse. Alors qu’elle travaillait au rayon maquillage dans un grand magasin, des gens d’une agence […]
  • S.M.A.K Musée Avant-Gardiste
    La collection du SMAK est centrée principalement sur l’art moderne européen de 1950 à nos jours. Les objets que le musée héberge sont issus de plusieurs courants de l’art contemporain, tels que Cobra, le Pop Art, le Minimal Art, l’art conceptuel et l’Arte Povera. Il y a lieu de relever en particulier les installations Wirtschaftswerte […]
  • Gaspard Yurkievich Interview
    Son nom provoque l'enthousiasme des rédactions des magazines de mode. Gaspard Yurkievich, designer de mode créeant du beau, du provocant, est devenu en que
  • Interview de Tristan Aurouet
    Après un premier film en 2004 en duo, « Narco », avec  Gilles Lellouche , Tristan Aurouet réalise ce premier long métrage « Mineurs 27″ dont il assure seul la totale réalisation. Pour ce thriller il a choisi comme sujet l’abus d’adultes sur mineurs. Ce film noue et dénoue donc les fils complexes que peuvent engendrer les conséquences […]
  • La Vision de Frédéric Boyer
    La mission, même si je déteste ce mot, de la Quinzaine est de découvrir des talents. Frédéric Boyer a proposé dans ses sélections beaucoup de premiers films. Donc on sélectionne des gens dont on n'a jamais entendu parler. Certains sont des anciens assistants réalisateurs, ont été photographes, un autre comédien (Karl Markovics, 'Atmen'). Ils sont […]