Une réforme constitutionnelle pour plus de pouvoirs ?

18/09/2018

L’une des principales modifications que souhaite apporter Emmanuel Macron dans le cadre de sa réforme constitutionnelle est celle liée au nombre de députés et sénateurs aux Chambres Haute et Basse, ainsi que l’introduction d’une dose de proportionnelle.

Paradoxalement, ce sont Gérard Larcher, président du Sénat, et François Bayrou, dirigeant du MoDem, qui, pour des raisons opposées, mettent en évidence la principale pierre d’achoppement. Pour l’un la réforme est trop ambitieuse car elle diminue drastiquement le nombre d’élus. Pour l’autre le pourcentage de proportionnelle est quasiment homéopathique.

Continue reading

Gérard Larcher devient’il le Maître du Jeu pour la révision constitutionnelle

27/07/2018

Gérard Larcher, Président du Sénat, a annoncé ce matin que les travaux de la commission parlementaire d’enquête dureront 6 mois.

En effet le dossier que certains appellent « l’affaire Benalla » ouvre pour Gérard Larcher la possibilité de pouvoir s’opposer à la « Blitz Krieg » d’Emmanuel Macron sur la révision de la Constitution et, en particulier, sur la diminution du nombre de parlementaires. Cette diminution est loin d’être anodine puisque, sous couvert de « simplification » et « d’efficacité », se profile en réalité le plus important redécoupage des circonscriptions de la V ème République.

Continue reading

Petit vademecum sur la première partie de la réforme constitutionnelle

26/06/2018

La première partie de la réforme constitutionnelle voulue par Emmanuel Macron va être débattue à compter d’aujourd’hui à l’ Assemblée nationale. Mais cette réforme ambitieuse cristallise les différents groupes de l’opposition sur bien des points, tant à l’Assemblée nationale qu’au Sénat.

Revue de détail: Les points les moins consensuels

En effet, bien que le gouvernement d’Edouard Philippe prenne la précaution de séparer les textes nécessitant la majorité à l’Assemblée nationale et au Sénat, la réforme constitutionnelle nécessite

Continue reading

Benoît Hamon: « Cette campagne est marquée par la révélation de la corruption »

27/03/2017

Curieuse campagne présidentielle! Alors que dimanche dernier le meeting de Benoît Hamon à Bercy accueillait selon le PS 25 000 participants , et dépassait largement par le nombre des participants celui d’Emmanuel Macron en décembre quand En Marche annonçait 15 000 personnes, cela ne serait plus une preuve du succès. Ce fait qui semblait pour les instituts de sondage, et quelques médias, l’élément déterminant à la fin de l’année

Continue reading