La faiblesse de la croissance mondiale conduit l’OCDE a remettre en question ses dogmes

20/02/2016

La faiblesse de la croissance mondiale a conduit l’OCDE, dans ses perspectives économiques intermédiaires, à reconsidérer – semble-t-il- un ensemble de dogmes auxquels l’institution a été particulièrement attachée. Elle prend en compte dans son analyse l’absence de rebond de la croissance mondiale, l’impossibilité actuelle que l’inflation puisse progresser à un niveau de 2 % l’an, et le fait que les marchés financiers semblent anticiper par un mouvement baissier l’absence de perspectives positives. À cela s’ajoutent les difficultés de certains pays d’Afrique et d’Amérique du Sud,

Continue reading