Une réforme constitutionnelle pour plus de pouvoirs ?

18/09/2018

L’une des principales modifications que souhaite apporter Emmanuel Macron dans le cadre de sa réforme constitutionnelle est celle liée au nombre de députés et sénateurs aux Chambres Haute et Basse, ainsi que l’introduction d’une dose de proportionnelle.

Paradoxalement, ce sont Gérard Larcher, président du Sénat, et François Bayrou, dirigeant du MoDem, qui, pour des raisons opposées, mettent en évidence la principale pierre d’achoppement. Pour l’un la réforme est trop ambitieuse car elle diminue drastiquement le nombre d’élus. Pour l’autre le pourcentage de proportionnelle est quasiment homéopathique.

Continue reading