Art & Culture, Music 05/11/2018

Splendide Electric City d’Electrophazz

by Rédaction

Il est disponible en disque vinyle le superbe album « Electric City réalisé par le groupe lyonnais Electrophazz. Les 13 titres allient le soul, le jazz, et le hip-hop. Les deux chanteuses, Célia et Thaïs, renforcent l’originalité des morceaux de musique grâce aux accords de piano électrique, emmenés par une section rythmique et des cuivres qui donnent une tonalité chaude et profonde. Et  le rappeur NotaBene apporte par son interprétation un équilibre entre le chant et le flow.

Interview de du groupe Electrophazz

Quel est le fil conducteur de ce nouvel album ?

Electric City » est un appel au voyage, à découvrir de nouveaux horizons. Tout au long de cet album, nous proposons diverses couleurs musicales, nous traversons différentes émotions. En puisant dans nos voyages, nos expériences personnelles et collectives, nous avons collecté des bribes de différents univers et avons constitué notre propre petit monde; une ville lumineuse, moderne, humaniste et pleine d’amour, la ville d’Electrophazz: Electric City! (Electric City fait aussi référence à Lyon, la ville des Lumières).

Ce nouvel album correspond-il à un projet musical que vous aviez reporté, ou est-ce pour vous une continuité ?

Ce nouvel album est définitivement une continuité de notre aventure musicale ! C’est une nouvelle photographie de la musique qui nous ressemble aujourd’hui. Nous avons souhaité que cet album puisse toucher un public plus large que notre public de concert. Sa création a été abordée dans une optique un peu moins Live et plus produite dans le choix des textures sonores et des arrangements musicaux. Dans cet album vous trouverez aussi, entre autres, quelques nouveautés comme la venue du rap pour Thaïs ou encore « L’Art et la Manière » chanté en français par Célia.

Nous restons avant tout un groupe de Live et l’album prend une autre dimension sur scène !

Quelle serait la prochaine orientation pour le futur album ? L’orientation musicale que vous souhaiteriez donner (rester sur le même plan, l’améliorer, le modifier totalement )?

Surprise !  En tant que compositeur, je me laisse le temps de profiter de ce nouvel opus et de peaufiner les arrangements du live « Electric City ».

L’orientation du futur album se fera en temps voulu ! En attendant, retrouvez nous en concert !

– que représente pour vous l’édition de l’album en vinyle par rapport au CD ? Quelle en était la motivation  ?

Comme vous avez pu le remarquer le vinyle revient en force sur le marché de la musique à coté du CD qui a tendance à décliner. Retour au vintage ? Choix de qualité sonore ? Au delà de ce phénomène de mode, à l’heure où le visuel a une importance dans le partage de la musique, le vinyle reste un objet de valeur aux yeux du public. Un objet plus vivant qu’on prend soin de sortir de sa belle pochette, qu’on place sur cette platine pour lui déposer délicatement le diamant, entendre les doux craquements du vinyle et savourer la musique. Toute cette « cérémonie » autour du vinyle procure une émotion et rend encore plus vivante la musique enregistrée.

En ça, l’édition de l’album vinyle en plus du pressage CD apporte une réelle valeur ajoutée à notre musique. C’est aussi une manière d’encourager les DJ à sampler notre musique et à la faire vivre différemment.

Nous proposons également une clé USB « Electric City » pour qu’il y en ait pour tous les goûts !





 

 

Marie Combes

Print Friendly, PDF & Email
Leave a comment