Art & Culture, Movies 23/05/2010

Countdown to Zero

by Rédaction

Count Down nous donne l’exemple d’un excellent documentaire. Dans sa première partie il nous présente comment est apparue l’arme atomique. Pays par pays, inéluctablement, l’arme atomique se trouve être à la disposition d’un plus grand nombre de gouvernements. Neuf pays sont officiellement possesseurs de l’arme nucléaire, toutes les conséquences sont évoquées dans ce documentaire, autant celles liées à un accident de commandement, à une erreur humaine, à l’épreuve technique, que celles liées au terrorisme. Mais l’analyse se porte aussi sur la chaine destinée à la mise à feu de l’arme atomique, avec les multiples failles des procédures mises en places.

Celle d’un composant à 1,5 dollar qui, du fait de sa déficience, crée un enchainement d’événements conduisant à peu de chose prés au déclenchement de tirs de fusées balistiques nucléaires, révèle un monde au-delà de l’angoisse. Mais ce qu’il faut surtout retenir de ce film, c’est que celui-ci prône le désarmement nucléaire à l’échelon mondial, afin d’éviter que par décision politique l’on décide de s’en servir à nouveau. Il révèle aussi statistiquement que le nombre de risques pour que la bombe puisse accidentellement être mise en oeuvre se rapproche inexorablement.

Dans l’interview ci-dessous, réalisée lors de la conférence de presse au festival de Cannes, les principaux points du film sont repris:

[audio:http://www.forks.fr/wp-content/uploads/2010/05/Conference-de-presse-Countdown-to-Zero-Cannes.mp3|titles=Conference de presse Countdown to Zero Cannes]
Print Friendly, PDF & Email
Leave a comment