News, Politique 20/01/2021

Pour le gouvernement « L’évolution de la situation sanitaire est sur une ligne de crête »

by Jean Cousin

Pour le gouvernement, « l’évolution de la situation sanitaire est sur une ligne de crête ». Parmi les mesures destinées à lutter contre la pandémie, la fermeture des restaurants, bars, cinémas a été décidée, puis la mise en place d’un couvre–feu national. Le gouvernement avait donné le 20 janvier comme date pour faire le point.  Spéculations et rumeurs ont fait long feu, en particulier celles pronostiquant un nouveau confinement.

Mais la ligne suivie par le gouvernement, n’a pas variée, c’est celle de la réactivité en prenant en compte les différents paramètres de la pandémie. Les principaux sont les hospitalisations, les patients en réanimation, les nouveaux cas de personnes atteintes par le Covid-19 chaque jour. Pour les semaines à venir, un statu quo a dominé les prises de décisions du Conseil des ministres.

Selon l’Élysée, « Les premières tendances confirment des améliorations de résultats, dans les départements où a été mis en œuvre le couvre-feu à 18 heures. » Ce qui ne veut pas dire que pour le gouvernement « il ne faut pas exclure que la situation peut se dégrader« . En fonction de cela des mesures plus fortes peuvent être prises. « Anticiper, c’est aussi prendre en compte l’analyse des variants, ou le fait que « la campagne vaccinale progresse avec plus de deux millions de rendez-vous« , pour envisager les prochaines décisions.
Face à ceux qui évoquent une certaine lenteur de mise en oeuvre du vaccin, le gouvernement répond que : « La progression s’effectue en fonction des disponibilités du vaccin, et qu’il faut constater que la demande est forte au niveau mondial« . Le Président a demandé d’accompagner la jeunesse afin qu’elle ne soit pas une génération sacrifiée. Plusieurs mesures ont été prises, dont un accompagnement psychologique. Des mises à disposition de psychologues sont prévues dans les universités.

A lire aussi :http://www.forks.fr/22500-francais-vaccines-aujourdhui-une-course-contre-la-montre-pour-le-variant-du-covid-19/

Les décisions prises en trois points:

Un blanc pour le blanc

Les stations  de ski semblent ne pas être autorisées à ré-ouvrir les remontées de ski. Ces décisions seront annoncées demain en soirée par le Premier ministre Jean Castex.

Pas de réouverture des restaurants et bars

Les bars et restaurants n’ouvriront vraisemblablement pas en février. Le gouvernement ne souhaite ni fixer, ni être tenu par un nouveau calendrier. Un point sera vraisemblablement fait en avril. Pour des raisons de communication l’exécutif ne souhaite pas faire de calendrier. Aucune date de réouverture n’est prévue à cet instant. Le gouvernement est au côté de ces secteurs d’activité, en les soutenant autant que faire se peut.

La culture en berne ?

Un point a été fait sur les établissements culturels en fonction de critères à mettre en œuvre. Ceci de manière à déterminer le type de lieux, ou d’événements culturels qui pourront être ouverts, en fonction des contraintes et de l’éventualité des contaminations potentiellement générées.

Les maîtres mots, « Un objectif ‘donner de la visibilité » et « le gouvernement est prêt à toutes les éventualités ».

A lire aussi :https://www.forks-monaco.net/le-coronavirus-rebat-les-cartes/

Jean Cousin

Print Friendly, PDF & Email
Leave a comment