Consumerisme, Vins & Co 09/12/2020

Quattuor, une cuvée sans faute d’orthographe,…ni de goût

by Rédaction

Dans sa bouteille chiffrée d’un Quatre en caractères romains, le Quattuor joue tout en finesse et en équilibre une composition  originale en quatre cépages.

Un blanc de blanc champenois s’élabore traditionnellement sur un seul cépage chardonnay. La cuvée  Quattuor, elle, est conçue sur l’assemblage en quatre parts égales de l’arbane, du blanc vrai (aussi appelé pinot blanc), du petit meslier, et du chardonnay. Une audace? Pas vraiment, dans cette cuvée se retrouvent exactement les quatre et seuls cépages autorisés en Champagne.

Une alliance de qualité? Oui car allier à quarts égaux dans une cuvée l’arbane et le petit meslier, deux cépages rarissimes et pratiquement oubliés de ce vignoble, produit un vin sobrement équilibré. un vin précis qui ne se disperse pas dans une effervescence Drappier45brouillonne.  Le  vin est là, pur, doux, harmonieux, et après un subtil nez d’agrumes et de fleurs blanches, c’est une bouche minérale qui mène à une note d’harmonie finale.

C’est donc un vin de Champagne authentique, rigoureux où la légèreté vient effleurer avec discrétion un caractère affirmé sans ostentation. Et cette harmonie possède un tempérament qui en fait le compagnon de choix de mets raffinés, eux aussi riches de leurs seules qualités.

Print Friendly, PDF & Email
Leave a comment